1er août 2021 Supercup

CLÉMENT MATEU SE CLASSE 6E SUR LE HUNGARORING

Image d'actualité

Arrivé en leader du championnat Pro-Am, Clément Mateu devait s’acclimater à la fournaise de Budapest, le tracé du Hungaroring est un circuit très technique et physique, un vrai défi pour le pilotage.

Le pilote montpelliérain n’a pas été verni par les incidents de course au premier tour, plusieurs concurrents étant partis à la faute devant lui dans le peloton. Cela a engendré des ralentissements et des hésitations de plusieurs pilotes et Clément n’a pu éviter un contact avec un adversaire, ce qui l’a envoyé en tête-à-queue. Il est reparti en fin de peloton.

La voiture de sécurité est entrée en piste pour permettre aux commissaires de nettoyer la piste, et cela a amputé près du quart de la longueur de la course. Cela a été une difficulté supplémentaire pour le pilote HEXIS dans sa quête de remonter dans le classement.

Avec un bon rythme de course et avec des chronos similaires aux hommes de tête, Clément Mateu a réussi à recoller à ses adversaires en opérant des dépassements, cela lui a permis de franchir le drapeau à damier en 6e position de sa catégorie, ce qui n’était pas le résultat qu’il attendait.

Après des essais libres et des qualifications où il a obtenu le 4e chrono en Pro-Am de chaque séance, l’objectif était de bien figurer à l’issue de ce meeting où il a avoué qu’il espérait un peu mieux de ses réglages.

« Décidément Budapest, ça ne me réussit pas. Il faisait extrêmement chaud, j’avais un bon rythme en essais mais je voulais progresser encore plus lors des qualifications, cela n’a pas été possible. En étant 4e sur la grille de départ, c’est un peu une contre-performance. »

Le Hungaroring est un circuit qualifié de tourniquet hongrois puisqu’il y a très peu de zones de dépassements. La météo a été capricieuse ce week-end, la pluie est même venue nettoyer le tarmac dans la nuit de samedi et le dimanche matin et les pilotes ont dû rapidement reprendre leurs repères dès les premières mètres de la course.

« J’ai pris un bon départ, mais dans le premier tour, il y a eu des incidents, la touchette avec un autre concurrent m’a envoyé en tête-à-queue. Je repars dernier et par la suite ce ne fut pas facile de doubler. Par contre au niveau du rythme de course c’était bien, mais ça n’a pas suffi. On a franchi le cap de la mi-saison, et je vais revenir plus fort dès la prochaine manche à Spa-Francorchamps. »

La Porsche Mobil 1 Supercup se produit toujours en course de support lors des Grands Prix de F1 et la prochaine destination sera le mythique circuit de Spa-Francorchamps, le toboggan des Ardennes. Le championnat bascule dans la seconde moitié de la saison avec trois belles destinations (Belgique, Pays-Bas et Italie) pour quatre courses à disputer.

 

Classement course Pro-Am :

 

1 – N. Misslin (Lechner Racing)

2 – R. Lindland (Nebulus Racing)

3 – A. Mason (PM by Almeras)

4 – S. Denoual (PM by Almeras)

5 – P. Sager (Dinamic Motorsport)

6 – C. Mateu (PM by Almeras)



Classement championnat Pro-Am :

 

1 – N. Misslin : 70 pts

2 – R. Lindland : 62 pts

3 – C.  Mateu : 59 pts




Galerie

Dernières actualités