13 septembre 2021 Supercup

UNE BELLE SAISON POUR CLÉMENT MATEU QUI SE CONCLUT À MONZA

Image d'actualité

L’Autodromo Nazionale Monza, le temple de la vitesse, est le théâtre de la finale de la saison 2021 en Porsche Mobil 1 Supercup. La manche italienne a offert deux courses aux pilotes pour compenser l’annulation de Silverstone, plus tôt dans l’année.

Clément Mateu a produit deux courses solides se soldant par une 4e et une 6e place, le Montpelliérain espérait toutefois de meilleurs résultats, mais ses concurrents étaient affûtés et rapides d’autant que le circuit ne laissait pas beaucoup de place au suspense, on assiste souvent à de longues processions.

Pourtant, Clément Mateu était confiant à l’issue des essais avec un bon rythme, ne commettant pas d’erreurs dans les deux courses, mais il l’avouera lui-même, le niveau est très élevé en Porsche Supercup, avec des adversaires redoutables, néanmoins l’expérience et le kilométrage engrangé reste une belle fierté.

« J’avais un bon rythme en début de week-end, mais je me rends compte que le niveau est très relevé pour la suite du meeting. Je n’étais pas totalement content de mon roulage, je n’étais pas très loin des leaders, mais pas assez proche pour les inquiéter. Je voulais faire beaucoup mieux, mais ça n’a pas pu se faire. »

Les deux courses se sont déroulées sans gros incidents majeurs, où l’on a vu que les pilotes ne pouvaient pas chambouler la hiérarchie. Clément Mateu a tenu son rythme mais n’a pas eu d’occasions pour inquiéter ses adversaires, à l’image de l’ensemble du peloton, c’est une particularité du circuit de Monza.

« Les deux courses étaient quasiment identiques, j’étais un peu sur la réserve, j’aurai aimé avoir un meilleur rythme. De petites erreurs techniques, mais qui au final ne changent rien au résultat, il faut avouer aussi que j’ai eu affaire à de très bons adversaires. Je n’ai pas réussi à saisir l’opportunité de marquer plus de points à Monza qui étaient nécessaires pour que je revienne sur le podium du classement général des pilotes. »

La Porsche Mobil 1 Supercup est effectivement un championnat très relevé, organisé en tant que course de support lors des Grands Prix de F1 sur la saison européenne. En catégorie Pro-Am, sept pilotes se disputent la victoire, et peuvent inscrire des points à tous les meetings, ce qui rend l’exercice plus difficile pour se démarquer.

« L’accrochage à Spa-Francorchamps nous a coûté une opportunité de marquer des points, j’aurai pu terminer dans le top 3 du championnat. Cela reste quand même une saison positive même si je voulais une meilleure place, mais la victoire dans les rues de Monaco, c’est quelque chose d’assez prestigieux. Cela a été une belle saison, un très beau championnat et cette Porsche 992 est une excellente voiture. Je tiens à remercier l’équipe qui a fait un super travail, pas évident avec ces restrictions sanitaires, et évidemment je veux saluer mes partenaires sans qui rien ne serait possible. »

Clément Mateu termine à la 5e place du classement Pro-Am des pilotes, non loin du podium final. Désormais, un temps de repos et de réflexion sera nécessaire pour annoncer les plans pour la saison 2022 à venir.

 

Classement course Pro-Am :

Course 1
1 - N. Misslin (Lechner Racing)
2 - A. Mason (Pierre Martinet by Almeras)
3 - R. Lindland (Nebulus Racing)
4 - C. Mateu (Pierre Martinet by Almeras)

 

Course 2
1 - N. Misslin (Lechner Racing)
2 - A. Mason (Pierre Martinet by Almeras)
3 - P. Sager (Dinamic Motorsport)
4 - R. Lindland (Nebulus Racing)
5 - S. Denoual (Pierre Martinet by Almeras)
6 - C. Mateu (Pierre Martinet by Almeras)

 

Classement championnat Pro-Am :

1 - N. Misslin 170 pts
2 - P. Sager 122 pts
3 - R. Lindland 119 pts
4 - A. Mason 118 pts
5 - C. Mateu 100 pts

Galerie

Dernières actualités